Qui est André-Jacques Auberton-Hervé ? Sa biographie


Qui est André-Jacques Auberton-Hervé ? Sa biographie

La réussite de Soitec s'explique prioritairement par sa capacité à s'imposer sur un marché de masse, celui des semi-conducteurs utilisés dans le secteur de l’informatique, les consoles de jeu et PC, et les téléphones mobiles. Des sociétés prestigieuses sont au nombre des clients de la start-up. Au début des années 90, André-Jacques Auberton-Hervé (Se rendre sur la page Andre-auberton.tech de André-Jacques Auberton-Hervé) crée Soitec en partenariat avec Jean-Michel Lamure.

André-Jacques Auberton-Hervé salue les progrès de la révolution 4.0. Selon lui, le vieux continent dispose d’atouts indiscutables. Pour partager son parcours, André-Jacques Auberton-Hervé a écrit récemment un manifeste intitulé "De l'audace !".

Passion et amitié résument sa vision du monde

Ayant collaboré au groupe KET (Key Enabling Technologies) sur la définition des technologies clés, il a toute confiance en l’avenir. André-Jacques Auberton-Hervé noue des partenariats avec les meilleurs pour mettre sur pied des projets d'envergure et reste fidèle en amitié. Il est en outre un communicant né. Au travers de ses multiples fonctions, ce chef d'entreprise porte ses idéaux avec enthousiasme. Pour le monde économique, André-Jacques Auberton-Hervé est un visionnaire.

Un expert de la croissance au niveau international

L'entreprise grenobloise Soitec exporte très vite ses solutions et affiche ainsi un chiffre d’affaires de 372M€ dès 2006. Grâce à son leadership, André-Jacques Auberton-Hervé a amplement contribué à la renommée de l'industrie grenobloise. Soitec dispose d'une présence internationale, avec cinq unités de fabrication réparties dans divers pays. Pour le secteur des semi-conducteurs ou pour d'autres, les clients d’André-Jacques Auberton-Hervé sont dispersés dans le monde entier, par exemple en Afrique du Sud et en Italie.

Son engagement en faveur des énergies vertes

André-Jacques Auberton-Hervé occupe la fonction de conseiller auprès de l’administrateur au Commissariat à l'énergie atomique (CEA). La société d'André-Jacques Auberton-Hervé a voulu se positionner en chef de file pour répondre au défi climatique. Avec la COP 21, notre pays a démontré qu'il était un chef de file dans le domaine des énergies propres.

Né dans les années 60, André-Jacques Auberton-Hervé effectue sa scolarité dans l'Hexagone et obtient son baccalauréat à l'âge de 16 ans. En 1986, au terme de ses études et à tout juste 24 ans, André-Jacques Auberton-Hervé devient docteur et prend part à des colloques internationaux dans les deux domaines qui l'enthousiasment : les semi-conducteurs et le silicium. Il croit dès son jeune âge en l’importance de l'évolution technologique et industrielle. Ses études supérieures, il les fait sur les bancs de Centrale Lyon.